Appel à candidatures/communications LASDEL et autres
Contactez-nous
LASDEL: Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local. BP: 1383 Parakou Bénin, Tél (229) 23 10 10 50
LASDEL: Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local. BP: 12901, Tél (227) 20 72 37 80, Niamey (NIGER)

LASDEL: Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local

Siège LASDEL (NIGER - Niamey)

Le LASDEL est un laboratoire nigérien et béninois de recherche en sciences sociales, menant des travaux qualitatifs à base empirique (enquêtes de terrain de type socio-anthropologique), selon des normes de qualité internationale, fondé en 2001 à Niamey (Niger), puis étendu en 2004 à Parakou (Bénin).  Lire la suite...

 Bientôt dans les kiosques!

"La revanche des contextes", dernier livre du Professeur Jean Pierre Olivier de Sardan.

6 logiques sociales

Zoom sur le LASDEL

Le LASDEL se veut un pôle d’excellence à vocation sous régionale dans les domaines de la recherche et de la formation en sciences sociales. Il s’est donné pour missions principales :
• de mener des recherches empiriques de qualité sur des thématiques ayant un intérêt à la fois scientifique et social,
• de contribuer au renforcement des capacités des universités africaines en matière de recherche
• de former des étudiants à la recherche par la recherche
• d’engager le dialogue avec les acteurs de l’action
• d’alimenter le débat public à partir des résultats de la recherche • de mener une politique active de publications Quatre principales activités y sont menées :
• la production des connaissances à partir des recherches empiriques sur diverses thématiques
• les formations (formation à la recherche, université d’été, formation en enquêtes collectives, partage des résultats de recherche avec les praticiens)
• les animations scientifiques (séminaires des sciences sociales, séminaires doctoraux, atelier et séminaires internationaux) • les publications (Etudes et Travaux du LASDEL, Editions du LASDEL, numéros spéciaux de revues, ouvrages collectifs, articles scientifiques individuels des chercheurs).

Introduction:donnervieauvirus/fairevivrelaviralité

Depuis fin 2019, le monde vit à l’heure virale. Le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) s’estrapidementpropagé,mettantenexerguela densité planétaire desréseauxdemobilitéhumaine et informationnelle. Il s’est « associé » (Latour 2020) de manière très différente,selon les pays, à des dispositifs de détection, de prise en charge et de contrôle, mais aussi àdes marchés du travail et de denrées essentiels, ou à des relations, formelles ou familiales,d’échange, d’obligation et de care. Le virus est, d’un point de vue biologique, une entitéliminaireetrelationnelle,viable,maisquinepeutvivrehorsdescellulesd’unautreorganisme.Il « prend vie » non par l’attaque virale, mais lorsque son hôte entre en relation avec lui(Napier 2012, Brives 2020). Pour les sciences humaines et sociales, l’objet virus incite ainsi àposer la question :commentfait-onvivrele virus etla viralité ?

Questionbiosocialeetécosocialequiévoquelesrelationsspatialesetsocialesdelatransmission mais également celles qui donnent virulence à l’infection (Lowe 2017) ainsi queles relations entre espèces et habitats qui pourraient faire « émerger » de nouveaux virus.Question épistémologique par ailleurs : par quels modes de savoirs et de détection fait-onentrer le virus dans les relations sociales et politiques ? Question socioculturelle enfin : celledelaviralitéquel’onfaitvivreparlesrécitssurlesagentspathogènesetéclosionsépidémiques (Wald 2008, Quammen 2015) mais aussi par les représentations de migrants,d’étrangers,depopulationsetd’espaces–trèssouventafricainscommevecteursouterrainsde latenceetd’émergencevirale (Auray et Keck2015).

Cenuméroinviteàpenserlaviralitéàpartirdel’Afriqueglobaleselonuneapprochepluridisciplinaire. Il s’agit d’appréhender le virus non seulement comme réalité biologique,maisaussicommeobjetd’informationsoucommelieud’enjeuxquicristallisentlarelationdel’Afrique au monde du point de vue de la construction du risque, des mobilités, de la gestiondesressourcesnaturelles,delaproductiondessavoirsouencoredesinégalitésdesconditionsde vieet despolitiquesde prévention etdesoins.

Noussollicitonsdesarticlesàpartirdesthématiquesesquisséesci-dessous.

  1. L’Afrique«terredevirus»

Viralité et Afrique sont deux notions consubstantielles dans l’imaginaire occidental. Dès lespremières rencontres avec les explorateurs et administrateurs coloniaux, l’Afrique apparaîtcomme le pays des fièvres et donc comme le tombeau de l’Homme blanc (Dozon 1995). LesAfricains,vecteursdefièvrejaune,maisaussidemaladiesnonviralescommelepaludisme,latrypanosomiase humaine africaine et la peste, étaient représentés comme « réservoirs àvirus », justifiant la ségrégation raciale des villes (M’Bokolo 1982) ainsi que les campagnesmilitariséesdedépistage,detraitement,deprophylaxieetdedéplacementdespopulations

(Lachenal 2014). On a expérimenté, sur les corps africains, de nouveaux vaccins viraux dontcelui contre la fièvre jaune et celui contre l’hépatite B. On a également mené en Afrique descampagnesdevaccinationdemasseantivarioliqueetantirougeoleuse.Alorsquel’expérimentationvaccinalecontinue,lecontinentestaussiaccuséde« résister »àl’éradication de la polio (Yahya 2007). Dans ce contexte, l’Afrique est souvent pensée commesièged’unemenaceviraleàcontenirdanslacontinuitédel’imaginairecolonialdelavulnérabilité« Blanche »(Anderson1996).Lecontinentoccupedecefaituneplacedominantedansl’imaginairebio-sécuritairenéolibéral (Cooper2008, Wald2008).

Avec la Covid 19, les représentations ont semblé s’inverser dans un premier temps, pendantquelques mois, l’Occident a été une menace pour l’Afrique. Toutefois, l’absence de capacitévaccinale vient de nouveau installer le continent comme siège de(s) menace(s) virale(s) àvenir. Dans ce numéro spécial, nous souhaitons penser la longue durée du rapport construitentrel’Afriqueetlesvirus.Dépassantl’objetbiologiquevirus,onvoudradoncs’interrogersurla viralité des représentations qui circulent sur le continent, mais également sur le continenteuropéenquiémergenon plusentantqu’eldorado, mais “tombeaude l’hommenoir”.

 

Cliquez ici pour lire et télécharger l'appel...

Etudes & Travaux

Kiosque du LASDEL

RECEVOIR LES INFORMATIONS DU LASDEL

Inscrivez-vous pour recevoir directement par mail l’actualité, les études, les formations et toutes les autres informations utiles.
NB : Votre adresse électronique ne sera pas utilisée pour des spams ou de la publicité.